FC Courfaivre | Première victoire sous les Tilleuls.
400
post-template-default,single,single-post,postid-400,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Première victoire sous les Tilleuls.

Première victoire sous les Tilleuls.

Un peu de ça

Courfaivre – Fontenais : 2-0

Le fameux choc psychologique ?Didier Fleury, qui a succédé à Christian Fleury durant la semaine : «Il y a un peu de ça sans doute. Quand tu as cinq matches zéro et que le coach te quitte, tu te sens aussi un peu responsable comme joueur. Là, je dois dire que les gars ont bien réagi,c’est vrai.»Et c’était surtout très vrai «dans l’envie de suivre les consignes comme dans l’envie tout court. J’ai apprécié la grosse concentration, la justesse des déplacements. On a été solide derrière.» Pas dupe et pas néophyte, le nouvel entraîneur aassez de métier derrière lui pour savoir qu’il y a encore du pain sur la planche. Il a sans doute aussi apprécié la réussite assez conséquente qui a accompagné son arrivée à Courfaivre. Son équipe a marqué deux buts en cinq minutes, juste après l’heurede jeu. Le premier sur un coup franc de Besnik Idrizi, Pascal Bourquard suivant bien le renvoi du gardien ajoulot Valon Govedari, le second sur un penalty signé Alexandre Bertholet. «Je craignais une fin plus difficile mais on a bien géré. Notre deuxième but a un peu assommé les Ajoulots.» CM

(Article paru dans l’Écho des Talus)